Contact

Contact

Nathalie Boisselier

Psychologue - Psychothérapeute

54, rue Gioffredo - 06000 NICE

Tél. 06 23 38 37 13

  • Facebook

© 2019 - Nathalie Boisselier - Psychologue & Psychothérapeute

Registre ADELI : 069320430 - SIRET : 417 684 834 00068
Crédit photos : Vincent, Pixabay, Shutterstock

Le bilan psychologique et la psychothérapie pour les adultes HPI

 

Mes prestations embrassent deux domaines complémentaires : l'identification et la prise en soin des difficultés rencontrées et qui ont pu être évoquées en entretien. 

 

L'identification du HPI se fait à travers un bilan psychologique complet, et la a prise en soin des difficultés se fait à travers la psychothérapie. Tous les adultes n'ont pas besoin de passer par l'étape de l'identification : certains l'ont déjà franchie et ils disposent de leur compte rendu. 

 
Le bilan psychologique

L'identification du HPI se fait à travers un bilan psychologique complet. Il comprends 3 étapes :

  • Un premier rendez-vous permet de comprendre les motivations de la personne, quelles sont les difficultés qu'elle rencontre actuellement au regard de son histoire, mais également ses attentes en termes de résultat du bilan.

  • Le deuxième rendez-vous comprend une évaluation de l'efficience cognitive, c'est-à-dire de l'intelligence. Pour les adultes, le test utilisé est la WAIS-4 (Weschler Adult Intelligence Scale). Selon la formule choisie et le besoin, des tests peuvent compléter l'évaluation (personnalité, humeur...).

  

  • Le troisième rendez-vous permet de rendre compte des résultats. La plupart des chercheurs s'accordent à fixer le seuil du HPI à partir d'un quotient intellectuel (QI) de 130. Mais le calcul du QI n'est pas une fin en soi ; il arrive même qu'il ne soit pas homogène. L'expertise du psychologue  prend alors le relais pour interpréter les résultats de la personne domaine par domaine.

 

Certains parlent de "bilan de QI"pour qualifier l'examen psychologique qu'ils envisagent de passer chez un psychologue. Mais un bilan cognitif, c'est bien plus que cela. Il permet aux personnes de connaître les domaines dans lesquels se situent leurs forces et ceux où ils sont moins à l'aise. Pour certains, les résultats donnent un nouvel éclairage à l'histoire de vie qui est ré-interprétée ou revue sous une perspective inédite. Les différences et le décalage sont mieux compris. L'annonce des résultats est donc toujours un moment important dans la vie des patients. La bienveillance et la capacité du psychologue à entourer, informer et entendre sont au cœur de ce processus.

 

Il arrive que cette dernière phase du bilan découle sur une prise en soin psychothérapeutique. La personne se sent en besoin de régler ses difficultés et de repartir sur de nouvelles bases, plus en accord avec elle-même et avec ses valeurs. 


 

 
La psychothérapie

La prise en soin des difficultés se fait à travers la psychothérapie. Je reçois individuellement les adultes HPI identifiés, au cours de suivis psychothérapeutiques ou lors de consultations de conseil.

Les adultes HPI consultent parce qu'ils éprouvent le besoin de mieux se comprendre dans la richesse de leur fonctionnement, ou alors lorsqu'ils rencontrent des difficultés qui les empêchent d'avancer. Un évènement de vie important marque souvent une rupture. Il les amène à se questionner sur les modalités de leur fonctionnement ; pourquoi, depuis l'enfance, ils ont ce sentiment d'être différents. Certaines de ces difficultés concernent les émotions et leur régulation, l'humeur ou la gestion du stress (anxiété, dépression, burnout...). D'autres concernent des troubles comme le TDA/H, la gestion du sommeil, les relations sociales, les addictions ou les comportements alimentaires.

Tous ces troubles ajoutent de la complexité aux personnes HPI, quel que soit leur âge. Ils requièrent une clinique et des méthodes variées pour apporter un réel changement positif. J'utilise pour cela une approche intégrative qui emprunte aux TCC, à la thérapie d'acceptation et d'engagement (ACT), à la pleine conscience (mindfulness) et à l'hypnose. Mon objectif est de leur permettre d'aborder leurs doutes et leurs souffrances, pour restaurer quelque chose de l'ordre de l'estime de soi.