Quel est le signe de votre nature (…votre signature) ?

Le questionnaire gratuit du VIA Institute on Character vous permet de découvrir en ligne le classement de vos 24 principales forces de caractère. Un outil précieux entre psychothérapie, connaissance de soi et développement personnel.


En ouvrant l’ère de la Psychologie Positive en 1978, le psychologue Martin Seligman a offert à sa discipline la perspective de ne plus seulement se focaliser sur ce qui est dysfonctionnel et fait souffrir les personnes, mais également sur ce qui constitue les forces et les ressources de chacun. Ce sont ces forces et ces ressources qui permettent aux individus de tenir encore debout malgré les tempêtes et les orages qui mettent parfois leur vie à l’arrêt. Elles représentent leurs plus grandes qualités, quoi que la souffrance et les mauvais traitements aient parfois pu le leur faire oublier. Les rechercher est donc d’une importance capitale pour le psychologue, puisque ce sont ces ressources qui serviront de moteur à la psychothérapie, quelle que soit la pathologie ayant motivé la consultation (dépression, anxiété, psychotrauma…). Certaines psychothérapies, comme la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT) sont même fondées sur cette recherche préalable et ne peuvent pas se dérouler avant qu’elle ait eu lieu.


Pour le savoir : passez le questionnaire “Les 24 forces de caractère“ sur internet !

Pour s’aider, le psychologue dispose d’un outil d’une exceptionnelle richesse : « Les 24 forces de caractère » (The 24 Character Strenghts). Ce questionnaire assez long (240 questions) a été conçu par Peterson & Seligman (2004) et il a été traduit en plusieurs langues — dont le français —. La bonne nouvelle, c’est que chacun peut le passer gratuitement en ligne suivant le lien : https://www.viacharacter.org/survey/account/register

Pour ce qui concerne le mode d’emploi : en haut à droite de l’écran, vous pourrez choisir la langue dans laquelle vous souhaitez compléter le questionnaire, mais également la version qui vous est adaptée. Il existe effectivement une version pour les 10-17 ans, et une version pour les +18 ans.

Un petit conseil : une fois que vous en arriverez à la page de vos résultats, prenez bien soin de faire des copies d’écran du classement de vos qualités. Même s’il est demandé de vous enregistrer sur le site, aucune archive n’est conservée et vous ne pourrez plus ré-accéder à vos résultats s’il vous en vient à nouveau l’envie.


Le meilleur de la nature humaine

Mais commençons par l’histoire de la conception de ce questionnaire, qui est déjà extraordinaire en soi. En même temps que Martin Seligman repositionnait la psychologie en proposant un changement de paradigme, il s’est demandé s’il existait des qualités humaines qui transcendaient non seulement les cultures, mais également les nations et les époques. Avec son collègue Christopher Peterson, il a donc initié en 2004 un travail de recherche d’une envergure inédite. En effet, les deux chercheurs ont compilé une masse considérable d’écrits issus de la psychologie, de la philosophie, des contes pour enfants, des différentes religions, etc. Bref, ils ont entré dans des ordinateurs des centaines de millions de mots pour pouvoir en tirer ceux qui caractérisaient le mieux la nature humaine dans ses aspects les plus positifs.

Leur colossale analyse de contenu a ainsi débouché une liste 24 forces de caractère qui sont aussi des valeurs humaines universelles. Ces forces de caractère — résumées dans le tableau en toute fin de cet article —, sont des facettes qui rendent compte de 6 grandes vertus (Peterson et al., 2007) :

1. Sagesse et connaissance : créativité, curiosité, jugement, amour de l’apprentissage, perspective,

2. Courage : bravoure, honnêteté, persévérance, énergie,

3. Humanité : gentillesse, amour, intelligence sociale,

4. Justice : équité, leadership, travail en équipe,

5. Tempérance : pardon, modestie, prudence, auto-régulation,

6. Transcendance : appréciation de la beauté et de l’excellence, gratitude, espoir, humour, spiritualité.



Le signe de votre nature

A différents degrés, tout le monde est « équipé » de ces qualités, et elles représentent ce qu’il y a de meilleur dans notre personnalité. Donc, en complétant le questionnaire dont le lien est donné ci-dessus, vous les retrouverez toutes, mais l’ordre dans lequel ces valeurs apparaîtront vous est personnel. C’est ce qui fait de vous une personne unique. Ce classement représente donc votre signature, c’est-à-dire « le signe de votre nature ».



Comment interpréter vos résultats

Regardons maintenant de plus près à quoi correspond ce fameux classement en l’illustrant d’un exemple (le nom, l’âge et une partie de l’histoire ont été modifiés pour garantir l’anonymat). En complétant son questionnaire, Helena (38 ans) a pu constater que les 3 premières valeurs qui apparaissaient dans son classement personnel étaient :

1) la bravoure,

2) l’amour de la connaissance

3) l’amour.

Puis, venaient 18 valeurs. Enfin, les 3 dernières valeurs étaient :

22) le pardon,

23) le travail en équipe,

24) la spiritualité.


Les 3 premières valeurs d’Helena (bravoure, amour de connaissance et l’amour) sont sa principale signature. Elles représentent ses qualités premières, celles qu’elle met en œuvre le plus souvent sans avoir l’impression que cela lui coûte un effort. Ainsi, Helena rapporte être toujours étonnée quand les gens lui disent qu’elle a été courageuse en apprenant certaines choses qu’elle a faites. Pour elle, il ne s’agit pas d’exploits mais d’une manière naturelle d’être dans la vie, ce qui lui est le plus facile à mettre en actes. Elle a donc du mal à se reconnaître comme particulièrement courageuse. Elle pense même parfois manquer de cette qualité.

Mais dans le même temps, les plus grandes vertus d’Helena sont aussi son talon d’Achille. Ne dit-on pas que nous avons « les défauts de nos qualités »… En consultation, elle rapporte par exemple qu’elle a toujours été très dure avec les personnes qui abandonnent, qui reculent selon elle devant le moindre obstacle. Parce que le courage lui vient facilement, elle déclare ainsi avoir du mal avec les personnes qui lui paraissent en manquer. Elle ne se rend pas nécessairement compte (c’est l’objet de la thérapie) que les personnes dont elle parle ont un autre classement qu’elle… Et qu’ils ont peut-être en tête de liste des forces qui lui font à elle un peu plus défaut. Par exemple, un de ses proches peut avoir « le travail en équipe » parmi ses premières ressources. Or, cette qualité apparaît au bas du classement d’Helena, ce qui veut dire que ce n’est pas son point le plus fort. Ainsi, en plus de nous en apprendre plus sur nous-même, compléter le questionnaire du VIA peut nous permettre une prise de perspective bénéfique. Cela peut nous aider à faire un pas supplémentaire en direction de nos semblables dans le sens du partage et de la tolérance.

Helena consultait pour une dépression. En réalité, il aurait mieux valu parler d’un burnout la concernant. Elle portait effectivement sa société à bout de bras depuis 13 ans et la charge, dans un secteur touché de plein fouet par la crise économique, était en train de venir à bout de ses ressources. En raison de ce courage qui est sa signature, Helena se sentait pourtant coupable de son état dépressif. Selon elle, si elle avait eu plus de courage (!!!), elle aurait trouvé l’énergie nécessaire pour inventer encore une fois de nouvelles solutions plutôt que de rester « clouée sur place ». Un autre enseignement du questionnaire qui a permis de soulager la détresse morale Helena, c’est d’avoir aussi pu comprendre que c’est à travers nos plus grandes qualités que nous sommes également le plus vulnérable. Si Helena avait véritablement manqué de courage, elle aurait abandonné depuis longtemps son entreprise. A la place, elle réalisait qu’elle avait fait tout ce qui était humainement possible pour la sauver. Avec le cœur lourd, elle envisageait qu’il était peut-être temps de tourner la page.

Parlons maintenant des 3 dernières valeurs d’Helena : : le pardon, le travail en équipe et la spiritualité. Helena s’est étonnée en consultation d’une partie de ce classement. Si elle voulait bien admettre que le pardon et la religion n’étaient effectivement « pas son truc », elle s’était persuadée au fil des années qu'elle valorisait le travail en équipe. Au sein de son entreprise, elle décrivait une excellente ambiance, des projets développés en commun, et des collaborateurs qui lui étaient très dévoués, sûrement en raison de son don pour l’amour (en début de classement). Mais à bien y regarder, elle se souvenait qu’elle fuyait les travaux de groupe au lycée ; elle se sentait malheureuse quand elle y était contrainte et elle se disputait souvent avec les autres membres de son équipe. De plus, elle a pris conscience en thérapie que son choix d’être chef d’entreprise n’était pas anodin. En se plaçant dans une position d’autorité et bien que n’en abusant pas (selon elle), elle pouvait se tenir à une certaine distance dans les relations humaines. Elle n’avait pas à partager le « pouvoir » et restait au final seule décisionnaire.

Quoi faire de ce classement ?

L’enjeu du questionnaire des « 24 forces de caractère » permet de mieux se connaître soi-même. Mais il nous aide aussi à adopter une autre perspective en se rendant compte que nos faiblesses sont des forces pour d’autres. Il est donc particulièrement adapté dans des couples où les deux conjoints munis de leurs résultats peuvent « toucher du doigt » leurs différences. Quand ces différences s’expriment par des conflits et des disputes, se rendre compte que l’autre « ne fait pas ça pour nous embêter » peut permettre de rétablir une communication bienveillante.

Pour ce qui concerne les points plus faibles, il est souvent désagréable de les découvrir, comme l’exemple d’Helena l’illustrait plus haut. Mais plutôt que de se résigner ou culpabiliser, mieux vaut s’en saisir. Certaines de ces caractéristiques pourront être reconnues ou validées (un manque de religiosité ou une faible créativité sont difficiles à changer, par exemple). D’autres ressources pourront être cultivées et renforcées. Par exemple, Helena, tout en connaissant ses limites et en ne faisant pas violence à sa nature, sera certainement plus souple et attentive aux autres si elle doit travailler en équipe à l’avenir. Elle pourra aussi apprendre à cultiver l’espoir et la gratitude qui n’étaient pas particulièrement hauts dans son classement.



Le lien avec la satisfaction dans la vie

Les conséquences d’un tel travail sur soi sont importantes. En effet, en 2007, Peterson et ses collègues ont fait passer leur questionnaire à 12 439 adultes américains (USA) et à 445 adultes suisses. Dans les deux populations, ils ont pu observer que certaines forces de caractères étaient plus associées que d’autres au sentiment d’être satisfait de sa vie. Ces forces étaient : l’amour, l’espoir, la curiosité et l’énergie. La gratitude était le meilleur prédicteur de la satisfaction dans la vie chez les Américains, tandis que c’était la persévérance chez les Suisses. Dans les deux populations, les forces de caractères associées à la satisfaction dans la vie étaient aussi associées avec : l’orientation vers le plaisir, l’engagement et la quête de sens. Cela implique que les forces de caractère les plus épanouissantes sont celles qui rendent possibles une vie riche et bien remplie.



La classification des 24 forces de caractère et des vertus par le VIA Institute on Character (source : https://www.viacharacter.org/pdf/AdultStrengthIcons2020.pdf)


Sources :

Le site internet https://www.viacharacter.org

Peterson, C., Ruch, W., Beermann, U., Park, N., & Seligman, M. E. (2007). Strengths of character, orientations to happiness, and life satisfaction. The journal of positive psychology, 2(3), 149-156.

Peterson, C., & Seligman, M.E.P. (2004). Character strengths and virtues: A handbook and classification. NewYork: Oxford University Press / Washington, DC: American Psychological Association.

Contact

Contact

Nathalie Boisselier

Psychologue - Psychothérapeute

54, rue Gioffredo - 06000 NICE

Tél. 06 23 38 37 13

  • Facebook

© 2019 - Nathalie Boisselier - Psychologue & Psychothérapeute

Registre ADELI : 069320430 - SIRET : 417 684 834 00068
Crédit photos : Vincent, Pixabay, Shutterstock